LMP ou LMNP ? Que choisir pour investir dans l'immobilier ?

De plus en plus de français souhaitent investir dans l'immobilier. Il faut dire que c'est un secteur qui ne subit que très rarement la crise et qui au contraire rapporte généralement beaucoup d'argent ! Devenir propriétaire bailleur est même un très bon investissement pour l'avenir. Il faut savoir qu'il existe deux statuts fiscaux pour ce type d'activité : LMP et LMNP. Découvrez quels sont les différences entre ces deux statuts et lequel est le mieux adapté à votre activité.

Le statut LMP (Loueur Meublé Professionnel)

Le statut LMP qui signifie "loueur meublé professionnel" est comme son nom l'indique dédié aux français qui font de l'investissement immobilier locatif leur métier à part entière. Il s'agit donc d'investisseurs qui détiennent un grand nombre de biens qui leur génèrent de larges recettes locatives. Les deux conditions d'éligibilité au staut LMP sont les suivants :

  1. Les revenus générés par votre activité professionnelle dans l'immobilier locatif, doivent forcément être supérieurs aux autres revenus du ménage.
  2. Le revenu locatif minimum doit être de 23 000€

La fiscalité du statut LMP

Avec le statut de loueur meublé professionnel, l'investisseur peut choisir entre 3 régimes d'impositions :

  • Le régime BIC qui permet de déclarer ses revenus locatifs directement à l'impôt sur le revenu
  • L'impôt sur les sociétés (IS)
  • Il est même possible de choisir le régime de la micro-entreprise à condition que le chiffre d'affaires ne dépasse pas les 72 600€.

Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel)

Les français qui investissent dans l'immobilier locatif sans en faire leur métier principal peuvent choisir le statut LMNP qui signifie "Loueur Meublé Non Professionnel". C'est un statut fiscal très intéressant qui offre de nombreux avantages à l'investisseur. Tout d'abord, regardons quels sont les critères d'éligibilité au statut LMNP :

  • Le bien loué doit être meublé
  • Le montant total des recettes locatives annuelles doit être inférieur à 23 000€.
  • Le montant total des recettes locatives annuelles ne doit pas dépasser la moitié des revenus annuels du ménage.

Les avantages du statut LMNP en matière de fiscalité

En LMNP l'investisseur peut opter pour deux régimes fiscaux :

  • Le régime micro-BIC qui offre un abattement de 50% sur le montant total de l'imposition lié à la location de son bien
  • Le régime réel qui permet de déduire de son montant d'imposition, l'ensemble des charges liées à la mise en location de son logement meublé. En plus de ce premier avantage, le régime réel permet de calculer la dépréciation comptable de son bien dans le temps et ainsi de réduire son montant imposable annuel. On appel cela l'amortissement.

Le dispositif Censi Bouvard

Sous le statut LMNP il est également possible de faire appel au dispositif Censi Bouvard. Ce dernier permet d'investir dans un logement qui se trouve au sein d'une résidence avec services (résidence étudiante, résidence séniors). Le dispositif Censi Bouvard offre deux gros avantages :

  1. Investir dans un secteur en pleine croissance où la demande est largement supérieure à l'offre et où les vacances locatives sont quasi inexistantes.
  2. Récupérer la TVA (soit 20%) du montant total de votre investissement locatif.

Pour conclure

Que vous choisissiez le statut LMP ou LMNP, les deux vous offrirons des avantages intéressants. L'un est dédié à ceux qui font de l'investissement immobilier locatif leur métier et l'autre à ceux qui souhaitent investir leur argent pour le faire fructifier tout en bénéficiant d'avantages fiscaux très intéressants.

Retour en haut